A S KERGROISE HENNEBONT : site officiel du club de foot de INZINZAC LOCHRIST - footeo

l'interview de Laurent

12 novembre 2015 - 19:00

Bonjour Laurent, et voilà c’est aujourd’hui à ton tour de passer en interview et j’espère qu’elle sera longue puisqu’habituellement tu poses les questions, on attend de toi que tu ne t’esquives pas. Pas besoin de te dire comment ça fonctionne, tu connais le principe, d’abord une petite présentation et ensuite on démarre.

 Ok, j’ai 39 ans, je suis marié et papa de 3 garçons.

 Bon bah ce n’est pas ce qu’on a vu de plus long mais ça ira. Quel est ton parcours de footeux ?

 J’ai commencé le foot à l’âge de 7 ans, à Poissy en région parisienne. J’y suis resté jusqu’en juniors. Les études, une certaine lassitude et une pathologie rhumatismale  m’ont poussé doucement à arrêter le foot.

 Une certaine lassitude en juniors ?

 Oui, ça parait étrange mais il faut remettre les choses dans le contexte, c’était la banlieue et ma conception du foot était différente de celle de ce club ou de mes partenaires.  J’ai préféré arrêter car un peu dégouté de certaines mentalités trop individualistes, l’état d’esprit n’était pas bon et je ne m’y retrouvais pas. Après une coupure de 10 ans j’ai ensuite intégré un club loisirs, pour me remettre un peu à niveau, mais j’y ai peu joué, très très peu même. J’étais président du club, parfois coach certaines saisons et finalement j’ai dû jouer 5 matchs en 5 ans. Je n’avais de toute façon pas le niveau physique et technique. Mais j’ai vécu de bons moments sur le banc, j’avais retrouvé un état d’esprit festif et de partage qui me manquait. C’est grâce à ce petit club loisirs que j’ai remis des crampons et que j’ai regouté au sport collectif. Avec modération car j’ai toujours quelques soucis de santé.

 Et comment as-tu atterri à l’ASK ?

 J’ai déménagé fin 2009 pour des raisons professionnelles et après m’être essayé à la course à pied et au marathon, j’ai voulu retenter une expérience en sport collectif et notamment au foot. Un peu comme un défi après 15 ans sans vraiment jouer en club. Sur le site du district j’ai recherché les coordonnées de club loisirs sur Hennebont. Le premier que j’ai appelé était l’ASK. Je suis tombé sur lolo Le Garrec qui m’a dit de passer voir un match le dimanche suivant à Ploemeur. 

 Ça s’est fait simplement ?

 Si je le raconte comme cela on pourrait le penser, mais il faut un peu s’accrocher au départ. Ne connaissant personne, je cherche Laurent LE GARREC sur le bord du terrain qui me dit juste :  « bah si t’es intéressé tu viens dimanche avec tes chaussures  et la seule contrainte c’est de ramener une bouteille de jaune pour ton anniversaire ». Il aurait pu rajouter « et démerdes toi ».

Bon, le ton était donné ……

 Et tu es revenu…

 Oui et je ne le regrette pas. Après un temps légitime d’adaptation, j’ai commencé à obtenir un peu de temps de jeu. J’arrivais sur la pointe des pieds et ce n’était pas si simple de se faire une place dans une équipe ou il y avait de fort caractère comme freddy par exemple.  Mais au final j’ai trouvé ma place.

 Alors cette place, parlons-en, depuis quelques saisons tu joues seul en pointe. C’est ton poste de prédilection ?

 Mouais j’ai un peu de mal avec ça…je considère qu’a notre humble niveau on peut jouer a peu près partout. Bon sauf peut-être gardien mais ça tout le monde le sait désormais. Pour être honnête, je n’avais jamais joué devant avant de venir à l’ASK. Encore moins seul en pointe.  C’est assez spécifique quand même, et j’ai pas toujours l’instinct du buteur.

 Tu aimes ça ?

 Moi j’aime jouer, alors devant, derrière, peu importe, je suis au service de l’équipe. Devant il y a un côté grisant quand on va vite, quand on déborde….et puis c’est valorisant de conclure le boulot des partenaires en marquant. C’est aussi à double tranchant car ça met une pression supplémentaire. Souvent j’ai les occasions mais je pêche dans la finition et je sais que c’est dur pour les copains qui se défoncent …ca m’emmerde….quand je rate une occasion je ne peste pas par égo, mais parce que je suis emmerdé de gâcher les bons ballons que les copains me donnent.

 A ce point-là ?

 Oui sincèrement. Je suis entier sur un terrain, je me donne à fond quel que soit le match. Si je viens le dimanche matin de bonne heure c’est parce que je veux me prendre au jeu. Alors quand je rate une occasion énorme, la frustration est à la hauteur de l’investissement que je mets sur le terrain.

 Ce n’est pas un peu trop ?

 Peut-être  mais ce côté excessif me pousse à toujours suivre un ballon, à presser parfois même quand ça semble perdu…et j’ai réussi parfois à marquer comme ça…..et puis il n’y a pas que des émotions négatives comme de la frustration, il y a aussi du partage, de la joie qu’on ne trouve que dans le sport collectif. C’est ce que je cherche le dimanche matin.  J’ai parfois un caractère de cochon  et je m’en excuse auprès de mes partenaires, mais je savoure également certains instants de joie qui sont finalement assez précieux dans une vie, on se fabrique des souvenirs.

 Lesquels par exemple ?

 Bah je ne sais pas, par exemple je sais que j’ai l’air con de célébrer un but, mais faut que ça sorte faut que j’extériorise un minimum….sinon je me rappelle encore d’un match ou j’avais sauté dans les bras de Bruno après qu’il ait marqué …son regard incrédule en disait long sur ma joie excessive, mais tant pis….je suis comme ça. J’aime m’enthousiasmer. Je lui avais pas laissé le choix et je suis sûr qu’au fond il a pas détesté cette manifestation de joie a son égard.

 Du coup ça m’amène à une question traditionnelle dans ces interviews, sur tes meilleurs souvenirs de foot ?

 Avec l’ASK ? Collectivement notre victoire 3-2 il y a deux saisons à Plouhinec. Ce jour-là il s’est passé un truc entre nous qui nous a marqué quoi qu’on en dise. Ca ne s’explique pas. Les gens qui ne font pas de sport ne comprendront jamais, mais ça nous a unis au-delà d’un match de foot. Il y a le résultat mais aussi le déroulement du match ou on pensait prendre une valise et petit à petit on a sorti la tête de l’eau, on a été des guerriers pour aller chercher, grâce à Mike, cette victoire à la dernière seconde…..d’ailleurs ça nous avait transfiguré pour la fin de saison

 Et individuellement ?

 Je garde pleins de bons souvenirs, collectif ou individuels, mais celui qui me revient spontanément c’est un but que j’ai inscrit à Pluvigner il y a 3 ans. J’étais dans une période où je n’étais pas en réussite. On jouait une équipe de Pluvigner assez forte. Il y  3-3 on fait un super match et je viens de rater une occasion en or. Ca cogite dans la tête quand je me lance dans un pressing de fada comme souvent. Pour une fois ça paye Je récupère le ballon dans le rond central et là je sens le souffle de l’équipe qui me porte avec des encouragements…..arrivé devant le gardien au lieu de tirer simplement je fais un demi-tour pour laisser passer le défenseur à mes trousses et je me remet dans le sens de la marche…je tente une louche improbable, je lobe le gardien et marque le 4eme but….on gagne 4-3 …je ne sais toujours pas pourquoi j’ai tenté ce geste alors que je manquais de confiance à ce moment-là , je n’explique pas d’avoir tenté ce geste…mais je sais que le soutien de l’équipe a joué un rôle majeur dans ce but qui m’a remis en selle.

 Et un souvenir de foot en supporter ?

 La coupe du monde 1998….on ne le reverra peut être plus jamais…..et sinon le PSG-Real Madrid de 1993…celui ou Kombouaré marque le but de la qualification, j’étais au stade et rien que d’en parler j’ai encore les poils qui se dressent…..

 Bon et comment envisages tu la saison qui se profile ?

 Je pense qu’elle va être à l’image des deux dernières…avec des hauts et des bas. C’est bizarre d’ailleurs….on a l’impression qu’on subit des cycles….on va tout gagner pendant quelques matchs et puis on perd inexplicablement parfois. On est à côté de la plaque. On manque de constance. Mais ça fait le sel d’une saison….je pense que quand les leaders sont bons, on peut battre n’importe qui. Le retour de Mathieu va nous faire du bien, même si Dom a été très bon dans les buts, il est aussi important sur le terrain.

 Et individuellement tu as des objectifs ?

 Oula…déjà je reviens péniblement d’une blessure de 6 mois….6 mois sans jouer c’était une torture et c’est assez compliqué de revenir au niveau

 C’est-à-dire ?

 Physiquement j’ai du mal à revenir à mon niveau. Il va me falloir encore un peu de temps en espérant que je sois épargné par les blessures. Et je compte un peu sur mon physique pour compenser quelques lacunes dans le jeu. Je me dis parfois que quand je presse tout seul devant, je ralentis la relance et j’aide un peu les copains qui ont quelques secondes de plus pour souffler…

 Et donc pas d’objectif ?

 Je ne suis pas trop dans la performance individuelle. Si je ne joue pas bien, mais que l’équipe gagne, ça me va…..je le redis, je suis à la disposition de l’équipe. Bon aller juste pour le fun, j’aimerais bien passer le cap des 100 buts comptabilisés sur le site depuis qu’on fait les résumés de match….au 100eme je ramènerai une bouteille de jaune…si avec ça mes partenaires me donnent pas de passe décisive je ne comprends pas J

 Justement parlons un peu de tes copains du dimanche. Qui sortirais-tu du lot ?

 Tous sans hésiter. Ça fait un peu langue de bois de dire ça mais je le pense. Il n’y en a pas un que je ne mettrai pas en avant.

 Ça ressemble quand même à un discours de politicien non ?

 Sincèrement non, la qualité d’un partenaire ne se juge pas uniquement sur ses performances. Vous avez par exemple Gérard….notre arbitre, il ne joue pas mais c’est un acteur important du dimanche matin, et j’ai déjà eu l’occasion de lui dire…si j’ai réussi une ou deux saisons pleines, je lui dois un peu. Il a toujours un mot, un geste qui convient notamment quand j’ai tendance à sortir du match avec mon caractère de cochon….sans lui j’aurais sans doute dégoupillé plus d’une fois et donc jamais marqué tous ces buts. C’est un exemple mais pour tous les autres c’est pareil….d’ailleurs ce ne sont pas des partenaires mais des copains……

 Bon mais quand même  tu ne joues pas le jeu la…tu as suffisamment posé la question pour savoir qu’on attend une réponse précise…..

 Dans le jeu, celui avec qui j’ai le plus d’affinités c’est LUIS…ca date de notre association en attaque il y a 3 saisons…..quand je fais un appel de balle, pas besoin de regarder, je sais qu’il va me mettre le ballon……je ne sais pas s’il partage cette analyse, j’en ai jamais discuté avec lui, mais on se comprend d’un regard …..après dans les autres aspects du jeu j’apprécie le soutien et les encouragements d’Arnaud ou de Peloux….quand parfois je file seul au but je les entends et ça me pousse….bon parfois j’ai même pas encore le ballon que j’entends nono qui hurle «  VA AU BUT » et puis il y a le taulier, Pascal…..je dis le taulier car son rôle dépasse le cadre du jeu…il est celui qui replace qui gueule, et personne ne conteste ……..mais je le redis tout le monde est important et c’est un plaisir de partager ces moments tous ensemble. L’équipe a bien changé depuis 3 saisons et l’état d’esprit est bon. Les encouragements font du bien. On a pas de stars dans l’équipe, notre force c’est le collectif alors si on commence à s’engueuler on n’existe plus.

 Bon un mot sur ton rôle désormais dans cette association ?

 Il est minime, je suis secrétaire et j’anime un peu ce site avec Luis…le bureau a été renouvelé il y a presque 2 ans et il est plus représentatif désormais du groupe de joueurs. Il y a un savant mélange entre les anciens du club garant d’une certaine tradition et les nouveaux qui s’intègrent bien. C’est bien qu’une aussi petite association dure depuis si longtemps, faut respecter ça, respecter le travail accompli par richard, Joël, gilles …notamment qui ont su développer un esprit « club »…..

 Tu animes le site comme tu le dis ça te prend du temps ?

 Un peu, mais personne ne m’y force. Je le fais avec plaisir. Ça crée du lien dans l’équipe et puis ça permet aussi de faire passer des messages. De dire à des joueurs qu’on les apprécie,  d’en mettre certains en avant et puis de charrier un peu…..c’est parfois plus facile par écrit de se livrer.

 Et sur le coach, l’intendant tu as un mot à dire ?

 Merci. Tout simplement. On a la critique facile mais faut pas oublier que le dimanche on arrive en slip, protège tibia , chaussures et  on joue…..on ne se pose pas de questions. On boit un coup à la fin et ça c’est géré aussi….l’intendant a lui aussi un sacré caractère mais c’est un mec bien qui se dévoue pour l’équipe.  Le coach se donne un air flegmatique, mais c’est un connaisseur de foot, il se casse la tête pour tenter des choses, faire jouer tout le monde…..donc merci à ce binôme de nous permettre d’être serein et tranquille le dimanche matin.

 Que peut-on te souhaiter pour conclure cette très longue interview ?

 Une victoire en coupe dimanche…..ça serait bien……..

Commentaires

Staff
richard hillion
richard hillion 13 novembre 2015 13:38

bonjour a tous .le père a alain formal est décédé.

Les membres déjà inscrits sur le site de votre club :

  • 1 Président
  • 1 Arbitre
  • 18 Joueurs
  • 3 Supporters

Aucun événement